Ce dimanche, l’Heure d’Orgue à Notre-Dame de Bon Voyage, accueille Grégoire Rolland (Paris)

 

PHOTO

Compositeur et organiste, Grégoire Rolland s’oriente rapidement vers des études musicales complètes. Après avoir débuté le piano, il entre dans la classe d’orgue, au conservatoire J-P Rameau à Paris, d’où il sort diplômé de formation musicale puis d’orgue l’année suivante. Il se perfectionne ensuite auprès d’Eric Lebrun et travaille l’orchestration dans la classe d’Olivier Kaspar au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés. Parallèlement, il suit, jusqu’en 2006, un cursus d’études vocales à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris. Titulaire d’une licence de musique et musicologie de la Sorbonne, il poursuit actuellement sa formation en orgue, en écriture, en analyse et en orchestration au Conservatoire Supérieur de Paris (CNSMDP).

Grégoire considère la musique comme un discours et s’intéresse alors aux relations formelles de la rhétorique et de la musique ; c’est ainsi qu’il compose, aussi bien pour instruments solistes que pour orchestre. Il est également très ouvert à la musique cubaine et à la culture traditionnelle asiatique. En 2008, il remporte le prix spécial de la Fondation Robert et Marcelle de Lacour pour sa pièce pour orgue Mes rêves n’ont qu’un unique nom… et est sélectionné en 2011 pour la seconde édition de la session Appassionato Jeunes Compositeurs, organisée par l’Orchestre de Caen.

En Avril 2012, il a joué la partie d’orgue pour la création de son oeuvre Caligaverunt oculi mei pour voix d’hommes, orgue et percussions à Notre-Dame de Paris, commande de l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.