Month: février, 2014

Ce dimanche, l’Heure d’Orgue à Notre-Dame de Bon Voyage, accueille Nicolas Loth (Toulon)

Loth - photo

Né en 1981 à Strasbourg, Nicolas Loth commence la musique à l’âge de 7 ans. En 1994, il entre au Conservatoire National de Région de Strasbourg dans les classes d’orgue (Marc Schaefer, Daniel Maurer et Francis Jacob), de clavecin (Christine Heraud), d’écriture (Odile Charvet et Dania Tchalik) et se voit ainsi décerner le Diplôme d’Etudes Musicales en orgue en juin 2004. Parallèlement, il obtient une licence de musicologie à l’université Marc Bloch de Strasbourg. En septembre de la même année, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger où il bénéficie également des conseils de Louis Robilliard. Il obtient le Diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique en juin 2008.

Lors de ses études lyonnaises, Nicolas Loth effectue un séjour à la Musikhochschule de Hambourg dans les classes de Wolfgang Zerer et Peter van Dijk.

Il est lauréat du concours international Xavier Darasse de Toulouse en septembre 2005. Ses concerts l’amènent à jouer des instruments prestigieux tels que les orgues Riepp de la basilique d’Ottobeuren en Allemagne, l’orgue Silbermann de St Thomas à Strasbourg, l’orgue Ahrend de Payerne en Suisse ou encore l’orgue Renaissance Trèves de la cathédrale de Metz.

De septembre 2006 à septembre 2008 Nicolas Loth intègre l’équipe des organistes de la Primatiale Saint Jean de Lyon. Il est actuellement organiste titulaire de l’orgue de Bandol.

De septembre 2008 à septembre 2010 il est professeur d’orgue à l’Association pour la Formation des Eglises Protestantes basée à Strasbourg.

Il enseigne régulièrement à l’Association pour la Session des Organistes Liturgiques d’Annecy.

Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de musique, Nicolas Loth enseigne actuellement au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Toulon.

Ce dimanche, l’Heure d’Orgue à Notre-Dame de Bon Voyage, accueille Didier Matry, organiste de Saint-Augustin à Paris

DSC_0979 corrigé

Didier MATRY est titulaire des orgues de l’église Saint-Augustin (Paris 8ème) depuis 1997 et de la chapelle de l’Ecole Militaire (Paris 7ème) depuis 1986. Conservateur de l’orgue et responsable des concerts à la Chapelle de la Salpêtrière (Paris 13ème) depuis 2010.

Parallèlement à des études supérieures scientifiques, D. Matry débute l’orgue. Il suit alors les classes de solfège, analyse, harmonie, contrepoint et enfin composition de Jacques Casterède et d’orgue à l’École Normale de Musique de Paris, où il obtient entre autre le Diplôme Supérieur d’Exécution en orgue. Il obtient au CRR de Paris la Médaille d’Or en orgue et au CRR de Boulogne-Billancourt les 1er prix d’écriture et prix SACEM, les certificats de composition instrumentale et électroacoustique. Il a suivi des stages sous la direction de Marie-Claire Alain, Rolande Falcinelli, Jean Guillou et André Isoir.

D. Matry a écrit plus de cinquante œuvres pour différentes formations instrumentales, dont plusieurs publiées. (Ed. Billaudot, Europart et Fortin-Armiane)

Il donne de nombreux concerts en France (dont les Cathédrales Notre-Dame de Paris, Bourges, Amiens, Montpellier …), et en Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Suède, Suisse, à la Cathédrale de Monaco et aux Etats-Unis.

Didier Matry a enregistré plusieurs Cd dont un hommage à Eugène Gigout chez Calliope. Enregistrement dont Gilles Cantagrel a écrit : « ce beau disque, qui vient opportunément saluer la mémoire et le talent d’un artiste encore méconnu, ce bel artisan du renouveau de la musique d’orgue en France ! Et qui met à l’honneur le bel instrument de Saint-Augustin. »