L’Heure d’Orgue à Notre-Dame de Bon Voyage : Catherine Hyvert

Chargement de la Carte ....

Date / Heure
Date(s) - 01/03/2021
16 h 00 min - 17 h 00 min

Emplacement
Eglise Notre-Dame de Bon Voyage (face au Palais des Festivals)

Catégories Pas de Catégories


En fonction des nouvelles dispositions préfectorales, l’Heure d’Orgue est exceptionnellement déplacée au lendemain lundi 1er mars, à 16 heures en l’église Notre-Dame de Bon Voyage, avec Catherine Hyvert, professeur au Conservatoire de Cannes et organiste de la Paroisse Saint Nicolas.

Native du pays basque, Catherine Hyvert est fille et soeur d’organistes. Son père Jean Milhères était en effet professeur agrégé de lettres classiques en même temps qu’organiste de l’église Sainte-Eugénie à Biarritz. De ce fait, la jeune Catherine eut la chance de baigner très tôt dans un environnement culturel où la musique tenait une grande place. C’est au Conservatoire de Bayonne qu’elle commença ses études musicales. 

 

A l’âge de 17 ans, sur les conseils de Pierre Cochereau, ami personnel de son père, elle poursuivit ses études au CNR de Nice, études couronnées par un Grand Prix d’Orgue de la Ville de Nice obtenu aux grandes orgues de Notre-Dame de Paris en 1977. Au Conservatoire de Nice, Catherine Hyvert côtoya les légendaires et éminents professeurs de l’époque. Notamment René Saorgin (orgue), Mme Delbert-Février (piano), Maria Vittoria (composition) et Paul Jamin (musique de chambre). A l’issue de ces études très complètes, elle intégra ensuite le Conservatoire de Cannes, en tant que professeur, puisque Philippe Bender lui confia en 1982 une classe de formation musicale.

 
PastedGraphic-1.tiff
 

Au programme, de pages d’orgue pour le temps du Carême  Notamment le fameux choral « Schmücke dich, o liebe Seele » BWV 654. Cette page bouleversante est capitale dans l’histoire de la musique, puisque c’est par elle que Felix Mendelssohn fit connaître l’œuvre de Jean Sebastien Bach. Et cela au coeur du 19ème siècle où l’oeuvre du Kantor avait été bien oubliée.

 

Catherine Hyvert offrira aussi des oeuvres de compositeurs dont elle fut proche. Henri Carol, tout d’abord, qu’elle côtoya au cours de ses études à Nice. Et puis le grand Marcel Dupré. Au cours de ses vacances sur la côte basque, le mythique organiste de Saint-Sulpice supervisait lui-même les études et les progrès des enfants Milhères. Il leur dressait même un programme de travail pour toute l’année.

 

Chants d’assemblée du Carême : « Attende Domine » et « Ave Regina Cælorum » grégoriens, qui seront dirigés par Raphaël Yacoub.

Entrée libre dans la limite de places disponibles. Et cela en respectant le balisage intérieur de l’église (un banc sur deux). Port du masque obligatoire. 

Attention à l’horaire imposé par le couvre-feu : 16 heures

Cannes/Eglise Notre-Dame de Bon Voyage
Lundi 1er mars, à 16h00
« Musiques pour un temps de Carême »
avec Catherine Hyvert (orgue)
Programme : Bach, Carol, Brahms etc…
Entrée libre avec obligation de respecter les contraintes sanitaires en vigueur.